1. Communooty

  2. SCPI

  3. Osmo Énergie parts sponsors : avantages?

Partager le sujet

Suivre le sujet

Signaler le sujet

Produit lié à la discussion

Landscape image du produit Osmo Énergie

Osmo Énergie

2 avis

Rendement

-

Ticket minimum

NaN€

La communooty en parle

Parts sponsors de la SCPI Edmond de Rotschild Europa

224 vues

13 réponses

3 SCPI pour un loyer complémentaire à la retraite

167 vues

6 réponses

Portefeuilles crypto, vos avis ?

136 vues

5 réponses

SCPI

Bonjour à tous,

J’ai reçu l’offre concernant la SCPI Osmo Énergie, qui semble être une opportunité assez innovante dans le domaine de l'immobilier durable. Ce qui a particulièrement attiré mon attention, c'est la mention de "parts sponsors" offertes à un prix réduit durant la phase de lancement. Il paraît que souscrire en tant que part sponsor permet de bénéficier d'un tarif préférentiel ( 270€ au lieu de 300€), ce qui représente une économie non négligeable !

Avant de prendre une décision, je souhaiterais comprendre un peu mieux en quoi consistent ces parts sponsors et quelles pourraient être les implications pour un investisseur comme moi. Plus précisément :

- Quels sont exactement les avantages à long terme d'être part sponsor dans la SCPI Osmo Énergie ?

- Y a-t-il des conditions particulières ou des engagements à connaître avant de s'engager dans cette voie ?

- Comment l'offre de parts sponsors s'inscrit-elle dans la stratégie globale de la SCPI, notamment en termes de rendement et de diversification du portefeuille ?

Je suis également curieux de savoir si certains d'entre vous ont déjà investi dans des parts sponsors d'autres SCPI par le passé et quelles ont été vos expériences.

Merci d’avance pour vos retours !

Clément

posté par @cl_8186 · il y a 3 mois

Pensez à bien lire les statuts de cette SCPI

Il y a une obligation de détention de 3 ans sur les parts sponsors

Pour la réduction offerte je préfère ne pas donner le fond de la pensée, je pourrais être désagréable envers Mata...

posté par @bj_9272 · il y a 3 mois

Heu... Comment dire... Pour faire 'un' bon choix, il convient d'estimer le rendement final d’un placement en déduisant du taux annoncé les éventuels frais (droits ou frais d’entrée, de gestion, de garde, de sortie, pénalité en cas de sortie anticipée…) et surtout la fiscalité. Ceux-ci mis bout à bout, la différence est parfois (très) importante...

=> Les performances passées ne préjugent pas des performances futures !

Les parts "sponsors" ne sont pas la solution et les questions ne sont pas les bonnes...

Certains pensent même qu'il faut vendre : https://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/faut-il-vendre-ses-parts-de-scpi/

Selon l’Aspim, au 30 septembre 2023, la valeur des parts en attente de retrait était de 1,2 milliard d’euros ;

La valeur des parts en attente de retrait au 31 décembre 2023 s'élève à 2.1 milliards d'euros = on voit bien qu'il y a de plus en plus de ventes et chez certains, c'est même bloqué sans aucune date prévisible de sortie ! ça peut être dans 1 mois comme dans 6 voire plus d'un an...

Le marché est chahuté. Suffit de voire le prix de la part Edissimo (Amundi) ajusté à 204€ en juin 2023 (-14%) et qui est tombé à 191€ (-6.4%) le 15 mars 2024 ! c'est typique d'une valeur boursière - un comble...

Ce qui peut être intéressant pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre...

posté par @ys_8143 · il y a 3 mois

Bonjour

Il faut veiller à choisir une SCPI bien diversifiée à la fois géographiquement (dans plusieurs pays d'Europe) et au niveau des secteurs (bureau, logistique, hôtellerie,etc.).

Les SCPI qui ont fortement baissées leur part sont des SCPI focalisées sur une unique thématique et sans diversité géographique.

Les parts sponsors sont pour moi un moyen de faire connaître les SCPI et de récompenser les premiers investisseurs qui font confiance aux gérants.

J'ai souscrit récemment à la SCPI comète via epargnoo.

Je ne compte pas investir dans la SCPI osmo car géographiquement l'objectif est d'avoir 50% en France et 50% en Europe. Niveau impôts moi je préfère les SCPI majoritairement investies hors de la France.

Il faut penser à utiliser le parrainage epargnoo en complément des parts sponsors :)

Bonne soirée.

posté par @sb_8534 · il y a 3 mois

Bonjour,
Merci pour ces échanges intéressants.
J'ai regardé assez rapidement pour l'instant. Voici mes premiers points :

  • Positif : les frais sont limités (frais de gestions 9% HT et autres frais limités, pas de frais cachés comme d'autres SCPI sans frais d'entrée)

  • Négatif : dommage d'avoir une exposition de 50% France et 50% Europe. Dommage de mélanger les deux. De mon coté je rechercher du 100% Europe.

  • Négatif : présenter un taux de rendement de 6% et un TRI de 5,5% ne semble pas cohérent sauf si le gestionnaire anticipe des moins values....

posté par @sd_5586 · il y a 3 mois

@sd_5586 , je crois que le taux de rendement affiché tiens compte de la décote liée aux parts sponsors, alors que le TRI doit être le rendement normal prévu hors part sponsors.

posté par @Ocktavius · il y a 3 mois

Merci à tous, j'ai pris 19 980 euros, attention pas mal de pièces KYC complémentaires demandées.

Clément

posté par @cl_8186 · il y a 3 mois

C'est exactement ça... Le rendement prévisionnel de 6% est estimé sur le prix des parts décotées (270€). Rapporté au prix de 300€ = 5.40% ce qui est conforme au TRI visé de 5.5%...

Ils comptent compenser les émissions résiduelles GES par des achats de certificats "carbone" une fois les objectifs financiers atteints. C'est à dire que l'objectif normal est bien de 5.40%/an pour tenir un TRI de 5.50%. On a un peu de mal à concevoir comment distribuer de la surperformance alors que l'objectif affiché est de tout faire pour développer une "Stratégie de compensation carbone" (art. 4.7) ?!?

Je ne crois donc pas qu'il soit possible d'arriver à des rendements tels que 6.88% voire 7.79% bruts... Mais pour la beauté du geste prenons même 6.67% brut en tenant compte de la décote = 6% net de fiscalité UE en prenant comme base d'investissement 50 FR/50 UE (comparable Iroko 40% FR)

Délai de jouissance au 1er jour du 6ème mois (5 mois dans les dents) = 6ème mois en pleine propriété pour un 1er versement au-cours du 7ème mois...

4.20% net net mais pour l'année entière = 2.45% en année 1 à la TMi de 30 = je passe mon tour...

L'attrait de la nouveauté doit être relativisé. Ce qui compte surtout, c'est de sortir de hautes performances brutes/nettes pour toutes les SCPi et qui soient durables... Corum Origin sort un TRI de 6.84% sur 10 ans. C'est significatif quoi qu'on en dise ou en pense et leur dernière acquisition en Espagne va dans ce sens : 8.5%/an avec un bail de... 20 ans qui vient à la suite des locaux de RTL en Belgique (8.90%) et PWC en Hollande (10.40%)

=> Il est crucial de suivre de (très) près la collecte des SCPI. En effet, elle constitue un indicateur clé de leur santé financière !

posté par @ys_8143 · il y a 3 mois

Oui @cl_8186 , ça me saoule les KYC et les intrusions dans mon "intimité".

posté par @Ocktavius · il y a 3 mois

@oc_4201 idem pour moi ... mais malheureusement j'ai compris que les sociétés de gestion ont des protocoles de lutte contre le blanchiment stricte ... Partout pareil ... chiant mais rassurant aussi
Clem'

posté par @cl_8186 · il y a 3 mois

D'autres SCPI ont des conditions de détentions avec durée conditionnées à une pénalité si l'on en sort avant.

Je vais d'ailleurs ajouter dans la discussion "idées - suggestions" de bien mettre en évidence dans la présentation ces obligations.

exemple, je viens d'aller sur mon espace novaxia neo et c'est seulement maintenant que j'ai remarqué un message indiquant une pénalité en cas de vente avant 6 ans !

posté par @Ocktavius · il y a 2 mois

Vous souhaitez participer à cette discussion ?

Pour participer à cette discussion, veuillez vous connecter ou vous inscrire si ce n'est pas fait.